Partie 2 : Corps humain et Santé

II - Différenciation des appareils génitaux au cours du développement

Le sexe des individus est déterminé génétiquement au moment de la fécondation, mais la différenciation des appareils génitaux a lieu au cours du développement embryonnaire. Il existe une chronologie bien précise du développement embryonnaire des organes sexuels humains de la conception à la naissance.

  • Comment se fait la différenciation des deux types d'appareil génitaux au cours du développement ?

A. Un seul phénotype sexuel embryonnaire précoce

Au début du développement embryonnaire, aucune différence n'est visible entre les régions génitales des embryons mâles et femelles. L'appareil reproducteur est dans un état phénotypique indifférencié jusqu'à la 8ème semaine de gestation. A ce stade, il est parfaitement impossible de distinguer le sexe de l'embryon.

Cet appareil génital indifférencié est défini par:

  • des gonades de structure identique ; ces gonades renferment des cellules génitales primordiales (germinales ; à 2n chromosomes) et des cellules somatiques (non destinées à devenir des gamètes ; également à 2n chromosomes). Ces gonades ont commencé à se mettre en place à partir de la 5ème semaine de développement embryonnaire.

  • la formation des voies génitales doubles : canaux qui serviront ultérieurement à conduire les gamètes chez l'adulte, selon le sexe : les canaux de Müller et les canaux de Wolff.

Localisation anatomique des canaux de Wolff et de Muller avant différenciation sexuelleInformationsInformations[1]

B. Deux phénotypes sexuels embryonnaires tardifs

La différenciation de l'ébauche de gonades en testicules ou en ovaires est l’événement le plus précoce affectant l'appareil génital embryonnaire. Selon la nature de la gonade en formation, les voies génitales vont évoluer différemment au cours du développement embryonnaire.

  • Chez les individus génotypiquement femelles, la gonade indifférenciée se différencie spontanément en une paire d'ovaires (à partir de la 10ème semaine). Les canaux de Wolff régressent jusqu'à disparaître complètement et les canaux de Müller se développent pour donner une partie de l'appareil génital femelle (oviductes, utérus, partie supérieure du vagin).

  • Chez les individus génotypiquement mâles, la gonade s'est différenciée en testicules (vers la 6ème et la 8ème semaine du développement embryonnaire). Seuls les canaux de Müller régressent, et les canaux de Wolff dérivent pour former les voies génitales mâles (canaux déférents, vésicules séminales, prostate).

Séquence de différenciation des appareils génitaux femelle et mâleInformationsInformations[2]
Différenciation des voies génitales internes (M : canal de Müller, W : canal de Wolff)
  1. © - STIC, Université d'Angers (réalisation)

  2. © - STIC, Université d'Angers (réalisation)

PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimerRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)